Avec Doudou nous nous sommes levés tôt pour aller laisser la voiture au garage parce qu’il était temps de faire la vidange et la révision complète.

 

En attendant de récupérer la voiture en fin de matinée, nous voilà dans un centre commercial pour aller prendre le petit-déjeuner.

 

On se retrouve devant la croissanterie, prêt à en découdre avec un bon croissant bien chaud et un chocolat encore fumant.

 

Et là ?

 

Grille fermée.

 

Juste à côté, la FNAC quant à elle est ouverte.

 

Derrière nous ?

 

Les 3 Brasseurs sont ouverts et proposent une formule petit-déjeuner.

 

Au final on se retrouve aux 3 Brasseurs (le spécialiste de la bière) avec un petit-déjeuner à l’anglaise alors que juste en face de nous, la grille du spécialiste des viennoiseries et du petit-déjeuner reste désespérément fermée.

 

Tu me diras, ce n’est pas plus mal au final…

 

Mais bon…

 

C’est quoi ce délire ?

 

8 h 30.

 

8 h 45.

 

9 h 00.

 

9 h 15.

 

Mais non ils n’ont toujours pas ouvert.

 

Certainement qu’ils le feront à l’heure du déjeuner.

 

En business on en voit des incohérences et on en entend des personnes qui se plaignent de ne pas tourner suffisamment.

 

En prenant un peu de recul, on comprend pourquoi.

 

Bon allé j’arrête mon coup de gueule.

 

Je vais terminer la rédaction du bulletin La Guillotine™ qui va partir dans la journée chez l’imprimeur.

 

Si tu ne sais pas ce qu’est ce bulletin, je t’explique derrière cette page :

 

https://la-guillotine.gr8.com/offer_page.html

 

 

Tout ce que je peux te dire, c’est que les conseils et les méthodes qui s’y renferment, s’adressent aux indépendants qui eux veulent un business qui tourne.

 

 

Bonne journée

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart