Petit coup de mou ?

 

Ça arrive hein le lundi matin parfois.

 

Ou alors petit coup de blues (les deux sont souvent liés).

 

 

La raison ?

 

Ton projet web est plus difficile à mettre en place que ce que tu le pensais.

 

Tu hésites sur ta thématique.

 

Tu doutes de tes capacités.

 

Tu as la sensation que tes concurrents sont plus forts que toi…

 

BREF !

 

Quand c’est pour nous ralentir, les obstacles ne manquent pas.

 

Alors si ce genre de pensées cancéreuses s’insinuent comme un vice dans ton schéma de pensé (et je sais que ça arrive toujours au moment où l’on est fatigué ou plus fragile), voici un conseil de William James, professeur de psychologie à Harvard :

 

« Le remède souverain pour retrouver l’enthousiasme, si nous l’avons perdu, est de nous redresser joyeusement, de parler et d’agir comme si l’enthousiasme était revenu. »

 

 

Le rapport entre le coup de mou, le lundi matin et le coup de blues ?

 

Tout ça c’est dans la même famille de pensée : Négative.

 

Par contre ce genre de pensée ne peut pas résister à l’enthousiasme.

 

Comme l’obscurité ne peut pas résister à la lumière.

 

Dis-toi que tu n’es pas un robot et qu’un petit coup de moue ou de blues est logique.

 

Ça nous arrive à tous.

 

Ce sont les grandes idées et les sentiments positifs qui permettent d’accomplir de grandes choses comme bâtir son système et créer sa propre liberté.

 

 

Et ça ?

 

Ton enthousiasme en est l’architecte.

 

Peut-être qu’à aujourd’hui tu pètes le feu et que tu ne te sens pas concerné par ce que je te dis.

 

 

Mais si ça t’arrive, repense à ce conseil :

 

« Le remède souverain pour retrouver l’enthousiasme, si nous l’avons perdu, est de nous redresser joyeusement, de parler et d’agir comme si l’enthousiasme était revenu. »

 

 

Passe un bon début de semaine.

 

 

Amicalement