Défi: Écrire 20 000 mots en 1 journée

comment s'organiser pour écrire 20 000 mots en une journée

Quand on voit certaines personnes qui sont effrayées à la seule idée d’écrire un petit texte de 300 mots, on se dit que se lancer le défi d’écrire 20 000 mots en 1 journée relève de l’absurdité.

Ce qui est absurde ? Ce serait plutôt de ne pas essayer.

Je terminais de lire un article très intéressant hier sur ce défi que s’est lancé un blogueur américain du nom d’Emmet Ferguson. J’en ai retiré quelques points intéressants que j’ai agrémentés d’expériences personnelles.

Si ça t’intéresse de repousser tes limites et de voir de quoi tu es capable, c’est un défi qui peut être rigolo à tester. Je pense me le lancer courant juillet. Pour info, un roman au format poche qui contient environ 250 pages comporte 26 000 mots.

En écrivant 20 000 mots en une journée, c’est comme si tu écrivais un roman ou un livre pratique d’environ 200 pages. Pas mal non ?

Voici 5 points utiles si tu veux te lancer le défi d’écrire 20 000 mots en une journée :

1/ Travailler par Flow

L’être humain peut repousser ces limites quand il est immergé dans un état de concentration extrême. Le plus difficile est le démarrage. Comme lorsque tu lis un livre, le plus dur est de s’y mettre. Une fois cette barrière psychologique surmontée, au bout de 10 minutes et quelques pages il te sera plus difficile d’arrêter. Tu es alors en train de rentrer dans un état de concentration. Plus le temps avance et plus ton état de concentration sera puissant et il te sera donc plus difficile d’abandonner. Je dirais que la première heure est vitale. Coupe donc toutes les sources de distractions et mets ton téléphone en mode avion. Une fois que tu es lancé plus rien ne t’arrêtera tant que ton objectif ne sera pas atteint.

2/ Se Fixer un Délai très court

En écrivant à une moyenne de 2000 mots de l’heure, en une journée de travail de 10 heures ton objectif sera atteint. Ça fait tout de même une grosse journée durant laquelle tu seras bien fatigué à la fin. Mais bon… On n’a rien sans rien. Te fixer un délai court comme celui d’avoir atteint un objectif d’écriture de 20 000 mots en une journée, te permettra de ne pas divaguer et te focaliser sur cette seule et unique tâche. Évidemment ça contribuera à améliorer ta concentration.

3/ Faire de petites pauses

Il n’y a rien de pire que d’être cassé dans son élan. Tu as coupé les sources de distraction c’est bien, mais ne t’octroie pas de long temps de pause car plus tu arrêtes et moins tu as envie de reprendre. Personnellement quand je travaille sous forme de marathon comme ça pendant une courte période, je focalise mon énergie sur cette seule et unique tâche. Toutes les 30 minutes environ, je me lève afin de me dégourdir les jambes, aller aux toilettes ou me faire chauffer un thé ou une infusion. Moins de 5 minutes plus tard je me remets au travail. Je ne prends pas de pause plus longue tant que mon objectif n’est pas atteint et je trouve que c’est plus motivant car on est impatient de terminer ce que l’on a commencé.

4/ Fais-en un jeu

Qui a dit que travail ne pouvait pas rimer avec jeu ? Fais de cet objectif un amusement. Tu peux te fixer une récompense une fois ton objectif atteint. Tu verras alors que ce moment de détente sera encore plus agréable et appréciable car tu auras la sensation de le mériter. La récompense peut-être simple mais elle doit te faire plaisir. Personnellement pendant ces efforts intenses, je me fixe comme récompense soit d’aller au restaurant avec Doudou ou de commander une pizza avec une bonne bouteille de vin^^

5/ Ne pas manger beaucoup

Tu verras peu de conseils à ce sujet-là mais je trouve pourtant que c’est essentiel si tu veux accomplir beaucoup en un temps très court. Tu as déjà essayé de travailler assis après avoir mangé un repas complet ? Bonjour l’énergie. Quelques minutes après avoir englouti ton repas durant une pause d’une heure à une heure et demi, tu te retrouves avec les yeux qui tentent désespérément de se fermer. Toute ton énergie va dans ton estomac pour faire son travail de digestion. Le remède le plus efficace que j’ai trouvé c’est de faire une journée de diète mais en prenant un petit-déjeuner très léger le matin. Durant la journée je ne prends pas de pauses de plus de 5 minutes ce qui me permet seulement de boire du thé, de l’eau ou des infusions et de manger éventuellement un fruit et des fruits secs. C’est tout. Ton corps n’a pas besoin de plus surtout pour écrire. Dis-toi que tu mériteras un bon gros repas qui te fait plaisir une fois que tu auras terminé ta journée de travail avec ton objectif atteint. En plus tu seras fier de toi 😉

Je me suis déjà amusé à faire des sessions intensives de travail plusieurs fois. Mais je n’ai jamais essayé d’écrire 20 000 mots en une journée. Et c’est un défi de taille !

Au mois de janvier dernier j’avais écrit un livre de 9 000 mots environ en un week-end que j’ai publié dans la foulée. J’étais content de moi mais je sais que l’on peut faire mieux.

Beaucoup mieux.

En plus cette journée de travail intensive peut te permettre de te générer de nouveaux revenus récurrents. Par exemple en 2017 j’ai écrit un livre en une semaine (je débutais…) et il me rapporte depuis une cinquantaine d’euros chaque mois.

Une semaine de travail pour 50 € par mois depuis bientôt 3 ans.

Travailler une fois pour être payé à répétition est un concept plutôt intéressant non ?

Idem pour mon autre livre publié en janvier de cette année. Pour le moment il rapporte un peu moins (environ 30 € par mois) mais je l’ai écrit en 2 jours. Travailler 2 jours pour gagner 30 € en plus chaque mois c’est pas mal non ?

D’autant plus qu’entre-temps tout ce travaille te sort de l’esprit et tu n’y penses plus. Mais les revenus eux continuent de tomber.

Quand on voit que certains sont prêts à emprunter plusieurs dizaines de milliers d’euros sur 20 ans pour dégager 50 ou 100 € de bénéfices par mois, je me dis que l’on peut en faire autant sans s’endetter et en travaillant moins d’une semaine.

Pas mal non ?

Et maintenant avec cette histoire de défi on peut même tenter l’expérience de tout faire en une journée. Personnellement je pense à ça quand je commence une grosse journée de travail et c’est ce que je garderais à l’esprit quand je me lancerais le défi d’écrire 20 000 mots dans la journée.

Une journée. Un livre. 50 € par mois en moyenne à vie.

En renouvelant l’opération une fois par mois (pour être raisonnable) ça fait 12 livres au bout de 1 an et 600 € de résiduel chaque mois. J’en ai l’eau à la bouche !

Si tu cherchais une raison et une source de motivation pour te lancer le défi, je pense que tu as quelques éléments pour en avoir une bonne…

Si l’écriture t’intéresse et que tu veux apprendre à en vivre, tu peux consulter le lien suivant :

Https://www.laguillotine.net

Amicalement,

Julien GODART

P.S: Tiens… J’ai déjà écris plus de 1230 mots en quelques minutes. C’est vrai que ça fonctionne 🙂