Devenir anti-professionnel pour augmenter ses ventes : la méthode

 

Plusieurs dizaines d’année avant la mort du grand copywriter Eugène Schwartz, il eut un AVC qui le rendit presque paralysé de la main droite.

 

Je te laisse imaginer ce que peut devenir un copywriter de renom sans l’usage de l’une de ses mains.

 

Pourtant, sans aucune opération médicale, il a réussi à retrouver l’usage de sa main droite.

 

Comment c’est possible ?

 

Grâce aux connaissances d’un médecin spécialisé en médecine Chinoise moderne.

 

Pour remercier le médecin, Eugène Schwartz a décidé de lui offrir une faveur.

 

Faveur contre faveur.

 

Ce mystérieux médecin spécialisé en médecine Chinoise moderne avait écrit un livre qu’il souhaitait vendre et rendre accessible au plus grand nombre de lecteurs.

 

Faveur pour faveur, Eugène Schwartz accepta.

 

Une annonce quelque peu anti-professionnelle apparut après quelques jours de travail.

 

Pourquoi anti-professionnelle ?

 

Visiblement, on pouvait croire que l’annonce avait été rédigée dans le but de ne PAS VENDRE le livre.

 

Du moins elle ne faisait rien pour donner envie au lecteur de l’acheter puis de le lire.

 

Police d’écriture beaucoup trop petite.

 

Mise en page bâclée.

 

Pour tout te dire, Eugène Schwartz lui-même ne pensait pas que l’annonce aurait un tel succès.

 

Il pensait qu’elle ne vendrait même pas un seul bouquin.

 

Mais l’inverse se produisit.

 

À l’époque où il racontait cette anecdote, 14 ans s’étaient écoulés et l’annonce était toujours en circulation.

 

Et elle rapportait de plus en plus.

 

Eugène Schwartz à fait gagner plus d’un million de dollars à son auteur, avec un livre vendu 6,95 $.

 

Des résultats au-dessus de toutes ces espérances les plus folles.

 

Plus de 10 ans plus tard, le livre se vend 33 $ et chaque année le nombre de vente ne cesse d’augmenter.

 

Je suppose que son auteur a empoché plusieurs fois le million de dollars.

 

Le secret d’Eugène Schwartz pour rédiger une page de vente aussi puissante dans une thématique qu’il ne connaît pas ?

 

Absolument tout t’ai dévoilé dans la première leçon du bulletin du mois de mai.

 

Tu y découvres tous les petits secrets de bureau du grand copywriter.

 

Ces méthodes de travail.

 

Comment il rédige une lettre de vente.

 

Ce qu’il fait en tout premier.

 

Pourquoi la plupart du temps il ne fait pas appel à son imagination.

 

Tu y découvres tout.

 

Seul les abonnés au bulletin accéderont à ces précieux conseils qui seront imprimés puis mis sous enveloppe et envoyé directement dans leur boîte aux lettres.

 

Les envois ont lieu dans quelques jours.

 

Si tu veux rajouter ton adresse à celle des privilégiés, je te laisse prendre la décision qui te semble la meilleure pour toi :

 

https://www.laguillotine.net

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *