Et si l’Apocalypse arrivait demain

Image de la chronique du copywriter français julien godart représentant une période d'apocalypse qui s'abat sur le monde, depuis son blog copywriting juliengodart.fr

Un danger qui nous guète tous en France et même ailleurs dans le monde ?

 

Ne plus être capable de réfléchir par soi-même.

Être tellement dépendant du système qui nous presse comme des citrons que l’on arrivera même plus à se débrouiller par nos propres moyens.

 

Voilà pourquoi je trouve que c’est de notre devoir d’humain de devenir indépendant libre et autonome.

De s’émanciper.

 

On ne sait jamais ce qui peut se passer.

 

Que ce soit notre système politique, financier ou autre, tout est fragile et ne tiens qu’à un fil. Le passé devrait nous servir de mode d’emploi pour le futur. Mais l’humain est comme ça…

Il oublie pour ne retenir que ce qui l’intéresse.

 

Pourquoi je te parle de ça ?

 

Parce qu’en tant qu’indépendant, c’est important de ne pas se voiler la face et de travailler dans le but de devenir autonome et de ne dépendre de personne que de ses propres capacités. Dans le dernier numéro du bulletin La Guillotine™, je te partage 12 principes universels pour tirer son épingle du jeu peu importe l’époque à laquelle on peut vivre. Je viens de l’envoyer à l’imprimeur et elle part demain par La Poste. Tu vas voir tu vas te régaler à la lecture autant que moi j’ai pris du plaisir à te l’écrire. J’avais la sensation que l’on était tous les deux en train de discuter.

 

Si tu n’es pas abonné au bulletin, c’est définitivement trop tard. Les portes sont maintenant fermées et je ne fais plus de réimpression comme je t’en parlais la semaine dernière. J’épuise le petit stock qu’il me reste du N°1 au N°17 (sauf le 6 car j’en ai plus). Mais ce mois-ci c’était La Guillotine™ N°18.

 

Quoi qu’il en soit ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui…

 

Ce que tu recherches plus que tout ?

 

L’autonomie et l’indépendance financière sur tous les plans.

Deviens cet indépendant malin qui n’attends rien du système ni d’un patron.

Fabrique ton système avec tes propres règles.

 

Quand on voit ce qui se passe à droite et à gauche, on se dit que les salariés qui ne sont pas capables de se débrouiller par eux-mêmes, impossible de rentrer 1€ qui ne vient pas de la poche d’un patron, sont les êtres les plus vulnérables des temps modernes.

 

Mais nous on est là.

 

On en as conscience et chaque jour on avance.

 

On ne se laisse pas aller.

 

Oui comme tu peux le voir, aujourd’hui je suis plus que motivé et déchainé.

 

En fait, en faisant la vaisselle depuis ma terrasse de notre nouvelle maison AirbnB, je réfléchissais à une discussion que j’ai eu avec une dame le weekend dernier alors qu’avec ma famille nous sommes allés faire une randonnée dans le cirque de Mafate à La Réunion. Un endroit merveilleux où il y a ni véhicule et où les gens vivent essentiellement de leur propres cultures et de quelques commerces. Quelques panneaux solaires et hop… Ils n’ont besoin de rien d’autre.

 

J’étais assis là en train de boire une bonne bière bien fraîche, et je discutais avec une femme presque en face de moi qui était aussi en randonnée.

 

Elle était à la retraite et devait avoir un bon 65 ans.

 

Et elle me demande comment font les gens ici pour vivre loin de tout. Il n’y a pas d’industrie et ils sont loin de la ville.

 

A la rigueur qu’un jeune de 20 ans me dise ça, je peux comprendre, mais une femme qui a atteint en théorie l’âge de la sagesse, je n’y comprenais plus rien.

 

 

Ce que je lui ai répondu ?

 

Que les gens qui vivaient dans ce petit paradis non pollué par le système vivaient comme nos ancêtres il y a 200 ou 300 ans, mais avec les avantages du confort moderne. Ils mangeaient ce qui poussait dans le jardin sans avoir besoin d’aller acheter leur tomates d’Afrique du Sud dans un Auchan Parisien.

 

Parce qu’au final on travaille pourquoi ?

 

Pour se payer un toit, à manger et du plaisir. Alors, quand tu as fabriqué ta maison su ton terrain et que tu as un potager qui te nourris et que tu peux troquer quelques légumes contre un poulet du voisin, qu’est-ce que tu veux d’autre.

 

Et là, la dame me répond: « Oui mais comment ils font pour l’électricité et l’eau ? Il faut bien qu’ils payent leur facture car EDF ne leur fait pas de cadeaux ! »

 

Ma réponse ?

 

Je l’ai pris à la rigolade parce que même mon neveu de 12 ans ne m’aurait pas posé cette question…

 

Ce n’est pas EDF qui à inventé l’électricité et l’eau ne provient pas des robinets.

 

Tous ces braves gens ont des panneaux solaires qui regorgent d’énergie vu le soleil qui tape la-haut.

 

Et ensuite pour l’eau, elle tombe du ciel, ils la récupère dans des grandes citernes adossées à leur maison puis la filtre pour la connecter à la plomberie de leur habitation.

 

Ils sont autonomes.

 

Quand je repensais à ça tout à l’heure, je me suis dit que si du jour au lendemain le système ne devait plus tourner comme il faut, cette pauvre dame serait bien perdu pour s’y retrouver.

 

L’opposé de l’autonomie.

 

Totalement dépendante à quelque chose qu’elle ne gère ni ne comprends pas.

Parce que le système aime nous rendre dépendant de lui à tel point qu’à la fin on croît que c’est lui qui nous apporte tout.

Alors ne soyons pas dupes et devenons de vrais indépendants libres, autonomes et émancipons-nous.

Travaillons avec notre esprit.

 

Aujourd’hui ?

 

Il est plus simple que jamais de vivre de ses idées.

C’est la méthode que je te partage derrière le lien suivant:

 

https://shopmonmlm.kneo.me/page/kit-demarrage-infopreneur

 

 

Amicalement,

Julien Godart