Toujours avec mon meilleur ami d’enfance lors de notre discussion par téléphone.

Je suis certains que tu dois te demander à quelle catégorie de personnes tu devrais t’adresser pour vivre rapidement et facilement de ton projet.

Comme Nico, mon pote qui se lance dans le tatouage.

 

 

Sa question était la suivante :

 

« Étant donné que je suis fan de moto, est-ce que c’est préférable que je fasse des motifs orientés « univers de la moto » ou alors faire un peu de tout pour toucher un max monde ? »

 

 

Peut-être que tu te demandes si tu devrais être un généraliste ou spécialisé dans un domaine précis.

 

 

Ma réponse ?

 

T’adresser à une cible précise de personne te permettra de toucher beaucoup moins de monde mais les gens auront toujours plus tendance d’acheter un produit chez un spécialiste qu’un généraliste.

Nico par exemple est motard.

Depuis toujours il fait de la moto, ces parents aussi font de la moto et la grosse majorité de son réseau est constituée de motards.

 

 

Sa compétence ?

Le dessin. Le Tatouage.

 

 

Sa passion ?

La moto.

 

 

Ce qui serait judicieux dans son cas, serait de faire chaque jour un dessin (motif tatouage) en rapport avec la moto.

Mets-toi un instant à la place d’un motard qui aimerait se faire un tatouage en rapport avec sa passion : la moto.

 

Tu découvres au fil de tes recherches un tatoueur qui est lui-même motard et chaque dessin qu’il réalise, à rapport avec la moto. Chez qui aimerais-tu te faire tatouer ?

Chez un tatoueur à touriste qui ne fait que des tribals ou chez un spécialiste du motif de la moto qui partage la même passion que toi ?

 

Tu comprends le mécanisme.

 

 

L’autre question à se poser est celle-ci :

 

Est-ce que ça va m’empêcher de ne pas toucher d’autres personnes et faire fuir certains clients ?

 

 

Pas du tout.

 

Qui peux le plus peux le moins. L’artiste tatoueur capable de réaliser un motif moto sera tout aussi capable de dessiner autre chose. La spécialisation lui permet de cibler une catégorie de personne précise. Ici, la communauté fermée des motards. Carrément l’idéal.

 

Il est légitime car il est motard. Il peut donc commencer à travailler sur cette cible précise et plus tard élargir son champ d’action.

 

Un peu comme si tu zoomais sur quelque chose pour prendre une photo et qu’ensuite tu réduisais ton zoom pour élargir le champ de ta photo.

 

Si tu veux continuer l’exercice de la thématique de ton business, on y consacre un module complet dans mon tout nouveau programme : « Le Kit de Démarrage de l’Infopreneur™ », que tu peux récupérer gratuitement derrière ce lien.

 

 

Amicalement

 

photo de profil du blogueur et copywriter julien godart depuis son blog personnel juliengodart.fr

 

Julien Godart