Une histoire bien connue en marketing.

 

C’est 3 cultivateurs de pomme de terre qui se retrouve face à un génie.

Le génie leur demande ce qu’ils veulent comme vœux.

Tout rêve d’entrepreneurs et de gagner un max avec sa production.

 

Le premier demande au génie d’avoir les plus belles pommes de terre.

Il se dit qu’ainsi tout le monde voudra lui acheter ces patates et seulement les siennes.

 

Le deuxième lui, demande au génie d’avoir les pommes de terre les plus belles et les moins chères à produire.

Logique.

Avoir le meilleur produit et le moins cher va forcément faire de lui le producteur de pomme de terre le plus heureux du monde.

 

Le troisième agriculteur ?

 

Il regarde ces 2 compères l’air pensif et se tourne vers le génie.

 

Moi ?

Je veux une foule de personnes affamée !

 

À ton avis ?

 

Quel producteur va le plus cartonner ?

 

Tu l’as compris avoir le plus joli produit ou le moins cher n’est pas du tout un critère pour bien vendre.

 

Si tu es assoiffé dans le désert, tu t’en moques de payer la bouteille d’eau 10 € alors qu’à Leader Price elle est à 0,18 €.

Là c’est une question de vie ou de mort bon sang !

Te créer un système qui ne s’adresse qu’à une foule affamée est le meilleur moyen de bien vendre et d’être libre de faire ce que tu veux.

 

Et ça ?

 

Tous ceux qui ont une petite affaire qui ne paye pas de mine mais qui envoie du lourd l’on bien compris.

Je t’explique comment te monter ce genre de système derrière ce lien.

 

Amicalement

 

photo de profil du blogueur et copywriter julien godart depuis son blog personnel juliengodart.fr

Julien Godart