Le jour où je suis devenu Alchimiste

Le jour où je suis devenu alchimiste (#copywriting #emailing)

1er novembre 2017.

Avec Doudou nous venions de vendre nos meubles et toutes les affaires que nous avions dans notre petite maison de village, dans laquelle nous avions emménagé le jour de notre mariage, un an auparavant.

Quelques mois plus tôt, nous avions pris la décision sur un coup de tête de simplifier notre vie afin qu’elle puisse tenir dans un sac à dos. Plus de logement fixe. Moins d’affaire qui encombre notre vie.

Tout ce que nous possédions tenait dans le coffre de la 206. Je suis mort de rire quand j’y repense. C’était une manière de brûler ses navires et de ne pas se donner le choix.

J’avais un rêve qui était gravé au plus profond de mon être: Vivre d’une petite entreprise personnelle que je pourrais gérer de n’importe où. Une entreprise d’édition de contenus (livres et création en tout genre). Mais pas n’importe quelle type de création…

Je voulais transformer ce qui sortait de mon esprit, en euros.

Savoir transformer mon modeste parcours et ce que j’apprenais en cours de route, en conseils structurés pour aider toutes celles et ceux qui étaient moins avancés que moi.

Je voulais aider toutes ces personnes qui, arrivé à un moment donné de leur vie, ne savent plus quoi faire. Elles stagnent. Elles ne savent pas si leur mal-être provient de leur travail qui ne les intéresse pas ou alors si elles ont un sentiment de passer à côté de leur vie.

Est-ce que j’étais légitime?

Pas vraiment. Mais je savais clairement dans quelle direction je voulais aller. Dans mon esprit tout était clair comme si j’avais la possibilité d’apercevoir au loin ce qui m’attendait dans les mois et les années à venir. C’était précis.

Si précis que j’arrivais à ressentir la joie et l’émotion à l’instant même où je visualisais le résultat. Je n’avais plus de doute. Je savais qu’il n’y avait rien d’autre qui pouvait me réjouir plus.

Mon objectif était donc d’aider les gens à avoir ce déclic afin qu’elle puisse à leur tour, obtenir cette certitude profondément ancrée au fond d’eux. Les aider a trouver leur voie.

Cependant…

Je ne voulais pas y aller de n’importe quelle manière. Je voulais vivre de mes écrits.

Un obstacle de taille parce que c’est le format le plus long et le plus difficile à mettre en valeur. Je ne connaissais pas encore les détails du chemin que j’allais parcourir.

Mais je savais exactement que c’était la direction dans laquelle je voulais aller. Les détails du parcours ne m’importaient pas. C’était la destination qui me remplissait d’une joie immense. Il n’y avait alors plus que ça qui comptait pour moi.

1er novembre 2017.

Avec Doudou nous venions de rouler toute la nuit en direction du nord de la France. Nous étions fatigués, sales et rêvions de prendre une douche et nous coucher dans des draps propres.

Nous avons trouvé un hôtel Formule 1. Rien d’extraordinaire mais cela n’avait aucune importance, car on voulait absolument se poser.

Le lendemain matin je prenais conscience de ce que nous venions de faire. Il était impossible de revenir en arrière. Nos meubles étaient vendus et les clés de la maison rendue à la propriétaire. Nous étions à presque 1 000 kilomètres de notre point de départ et nous avions avancé.

C’est ce matin-là où j’ai ouvert mon ordinateur portable (le même que celui avec lequel je t’écris cette chronique) et j’ai décidé d’écrire mon premier e-mail quotidien.

Si je voulais réussir un jour à vivre de mes écrits, il me fallait m’y mettre maintenant. C’était le meilleur moment.

Un petit peu comme si j’inaugurais la concrétisation de notre départ. Au fond de moi j’étais convaincu qu’une nouvelle vie s’offrait à nous. Et donc il fallait commencer dès maintenant à travailler pour le rêve de ma vie.

Je ne voulais pas que la tâche soit trop grosse au quotidien.

Au contraire je voulais que ce soit simple et rapide pour que je tienne le rythme et que chaque jour, je puisse entraîner mon muscle de la créativité.

Des ventes régulières ont commencé à arriver au bout de quelques semaines. Rien d’extraordinaire car je ne gagnais pas plus que quelques centaines d’euros par mois. À ce moment-là nous avions encore des économies, quelques droits au chômage et nous nous étions installés en Pologne. Le coût de la vie était 3 fois plus bas qu’en France.

Nous n’avions quasi rien mais j’étais le plus heureux du monde.

Pour moi les quelques centaines d’euros que je gagnais en représentaient des centaines de milliers. Le système fonctionnait. Si ça fonctionnait pour quelques euros ça serait de même pour plusieurs milliers d’euros. C’était juste une question de temps.

Tu l’as compris, j’ai une affection toute particulière à ce format à qui je dois tout:

L’écriture quotidienne de petits textes envoyés spontanément à une liste d’inscrits.

Pour fêter mes 2 premières années d’écriture quotidienne qui m’ont permis d’être enfin autonome financièrement, j’avais créé un programme que j’ai baptisé: « E-Mail Quotidien: Comment vendre facilement chaque jour de l'année en écrivant de petits textes ».

Ce programme est sorti au mois de novembre 2019, et il regroupe absolument tout mon retour d’expérience sur l’écriture quotidienne et comment tu peux l’utiliser pour faire grossir tes affaires ou même te créer une petite entreprise depuis chez toi avec rien d’autre que ce qui sort de ton esprit.

Je te partage tout ce que j’ai pu tester. Ce qui fonctionne et ce qu’il faut éviter.

L’écriture d’e-mails quotidiens est un vrai laboratoire d’alchimiste qui peut te permettre de transformer du jus de cervelle en euros sonnant et trébuchant.

Rien que le fait de t’en parler, je suis encore fasciné par cette simple habitude quotidienne.

Normalement ce programme est en vente à 99,00 €.

Mais pour fêter la rentrée, je me suis dit qu’il serait temps de te fixer de nouveaux objectifs pour viser toujours plus d’indépendance et d’autonomie.

Voilà pourquoi jusqu’à ce soir vendredi 28 août 2020 à 22H (heure de Paris), tu peux récupérer ce programme de 2h30 à -50 %.

Si ça t’intéresse toutes les infos et le lien de téléchargement se trouve sur cette page.

À tout de suite!

Julien GODART