En direct de mon bureau au travail.

 

Je profite que tout le monde est en pause déjeuner pour rédiger maintenant ma chronique.

 

Ce midi ?

 

Je ne mange pas.

 

J’en ai profité pour enchaîner sur du retard que j’avais tant dans mon travail que mon activité sur le web.

 

Quand je te dis retard, il n’y a rien de bien méchant mais je n’aime que des petites choses non faites s’accumulent.

 

Tu sais ce que c’est…

 

Après tu as tout qui s’accumulent et tu finis en seulement quelques jours à avoir du vrai retard.

 

C’est là que le piège dangereux apparaît.

 

Tu as dû t’en rendre compte comme moi.

 

Parfois tu es un peu fatigué et tu as la flemme de faire ce que tu devrais faire mais tu décides de t’y mettre quand même.

 

Ensuite ?

 

Une fois que tu as terminé, tu es si content de toi que finalement ton enthousiasme chasse ta fatigue.

 

Ça me l’a déjà fait plusieurs fois.

 

L’astuce du jour n’a rien d’extraordinaire mais elle peut t’apporter des effets sur tes résultats qui eux le sont.

 

Ce matin par exemple, je me suis levé bien plus tôt pour continuer la rédaction du bulletin du mois d’août qui part demain matin à l’imprimeur.

 

J’ai commencé ma journée avec la sensation du devoir accompli.

 

Et tu sais quoi ?

 

Commencer la journée comme ça, donne le ton pour tout le reste qui va suivre.

 

Commence donc par accomplir tes actions les plus importantes, celles qui vont te rapprocher de tes objectifs ultimes.

 

En parlant de rédaction du dernier numéro de La Guillotine™, je tiens à te prévenir qu’il y a du très lourd qui arrive.

 

Si tu avais des difficultés à trouver des idées de contenus et que tu n’arrives pas à structurer tes articles et tes e-mails, ce que tu vas découvrir dans quelques jours ce qui arrive dans ta boîte aux lettres, va te choquer et surtout te rassurer.

 

Dans la première partie du bulletin ?

 

Je te partage le secret d’un générateur d’idées de contenus.

 

Rien qu’en faisant les exercices pendant 15 minutes, tu vas avoir plusieurs mois d’idées de contenus.

 

Dans la deuxième partie ?

 

Je te partage une structure exacte de contenus pour enchaîner la création sans avoir besoin de réfléchir.

 

C’est la beauté de la chose.

 

Le seul détail ?

 

Être abonné avant demain, moment où j’envoie tout à l’imprimeur.

 

Voici le fameux lien d’inscription pour tout recevoir avant qu’il ne soit trop tard.

 

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart