Le truc le plus simple à faire pour obtenir des résultats

 

J’ai entr’aperçue un retour par e-mail d’Isabelle, abonnée à La Guillotine™.

 

Elle met à profit un arrêt de travail en écoutant dans son lit des programmes de formation audio.

 

Et elle à tout à fait raison.

 

Mais ce n’est pas tout…

 

Elle n’est pas seulement dans la phase d’écoute, réflexion et c’est terminé.

 

Elle se lance dans la rédaction quotidienne.

 

Parce que c’est comme ça que l’on avance.

 

Un petit bout chaque jour.

 

C’est en faisant que l’on apprend et que l’on aime faire.

 

En plus elle à une certaine facilité à écrire, ce qui n’est pas négligeable quand tu te lance dans la rédaction quotidienne.

 

Peut-être que toi c’est ton cas.

 

Tu es en mode réflexion qui dure depuis 6 mois, 1 an.

 

Toujours à la recherche de ce satané déclic.

 

Ce n’est pas faute de le répéter souvent:

 

Rien n’est figé dans le temps, tout évolue donc commence aujourd’hui et les corrections viennent avec le temps.

 

Imagine un instant si je ne mettais pas dis ça il y a bientôt 2 ans ?

 

Je serais toujours en mode réflexion avec rien de commencer.

 

Aucun livre d’écrit.

 

Aucune formation d’enregistrée.

 

Aucun bulletin.

 

Aucun e-mail/ article.

 

Aucun client.

 

Aucun revenu récurrent.

 

Nada.

 

Attendre que les lunes soit alignées pour lancer quelque chose, c’est attendre un moment qui n’arrive qu’une fois tous les 10 000 ans.

 

Ceux qui n’ont jamais rien fait de leur vie ?

 

Ce sont des personnes qui n’ont pas réussie à surmonter leur paralysie et sortir de l’inaction.

 

Elles n’ont rien construits pendant des années alors qu’elles auraient pu accomplir tant de choses, simplement parce qu’elles ont attendu un instant:

 

Que tout soit OK pour se lancer.

 

Et heureusement la vie n’est pas comme ça.

 

Il y a toujours un imprévus qui vient tout bousculer et remettre en question tes pensées et tes sentiments les plus profonds.

 

Quand tu arrives à mettre ces instants à profits et que tu gardes tes micro-objectifs quotidiens en ligne de mire, tu avance.

 

Et à un moment donné tout s’accélère sans que tu n’es plus vraiment besoin de forcer.

 

Comme lorsque tu commence à pousser un véhicule qui est à l’arrêt.

 

Une fois lancé, peu d’efforts sont nécessaires pour continuer de le faire accélérer.

 

Il n’y a rien d’extraordinaire dans tout ce que je te dis.

 

Mais tu sais, ceux qui accomplissent les grandes choses ne sont pas ceux qui font des trucs extraordinaires.

 

Ils font simplement ce qu’ils doivent faire.

 

Un peu chaque jour.

 

Ils font les choses.

 

Et ça ?

 

Honnêtement 97 personnes sur 100 le savent mais ne le font pas.

 

Et on parle des 3 % comme des chanceux ou des génies.

 

Ce sont juste des gens qui font ce qu’elles doivent faire chaque jour pour atteindre leur objectif.

 

Rien de compliqué là-dedans.

 

Question de priorité.

 

Cet e-mail est long et j’en suis conscient, et je vais donc terminé avec cette phrase d’Isabelle:

 

« Parce que je me complique les choses en voulant un truc abouti dès le départ alors que c est en démarrant et en ajustant au fur mesure … Que j y parviendrai ».

 

Tu as matière à bien réfléchir aujourd’hui et surtout passer à l’action 😉

 

Pour le reste, tu sais ce qu’il te faut:

 

https://www.laguillotine.net

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *