De longues discussions avec Doudou hier sur nos différentes idées de business.

 

Entre ses projets perso, les miens et ce que l’on veut faire pour préparer la retraite il y a de quoi faire.

 

On parlait justement de l’effet boule de neige quand tu investis dans un projet.

 

Cet effet se déclenche lorsque tu investis dans un nouveau projet l’argent qu’un ancien projet te rapporte.

 

Tu ne touches donc pas à tes bénéfices (ou très peu) et tu injectes de l’investissement dans le développement de tes business.

 

Chaque projet te rapportant toujours plus, tu as toujours plus d’argent à investir, ce qui a pour conséquence d’en apporter encore et toujours plus…

 

Sans fin le truc.

 

C’est le classique Effet Boule de Neige™.

 

 

Comment appliqué cet Effet pour un business d’information ?

 

L’idée serait d’avoir la possibilité de réutiliser l’information déjà produite.

 

Cela signifie qu’il ne te faut pas donner trop d’information si tu veux avoir la possibilité de la recycler.

 

D’autant plus que donner trop d’information dans des articles de 2000 mots ne sert pas à grand-chose si ce n’est pour mieux te référencer sur Google.

 

Et encore là…

 

J’utilise une technique de création de liste de contacts totalement différente de ce que tu as pu déjà voir sur le sujet.

 

C’est ce que j’ai partagé il y a 2 mois dans le programme « Ta Première Liste E-mail en moins de 7 jours, sans publicité ni référencement ».

 

Cette information que tu crées chaque jour pour rédiger ton e-mail et chaque mois pour créer 1 ou plusieurs programmes spécifiques sur ta thématique, constitue un capital que tu fais grossir.

 

De temps en temps tu peux ressortir à la vente d’anciens programmes que tu avais créée.

 

Et te créer un planning de rotations d’offres.

 

Entre tes nouveautés mensuelles et les anciennes offres que tu sors de temps en temps en promo pendant une courte période de temps.

 

Imagine juste un instant :

 

Ton information représente de l’argent mis sur un compte à part et que tu fais travailler.

 

Chaque information va faire des petits puisque chaque information créée de procure plus d’idées à créer.

 

Il te faut trier les infos en contenus gratuits pour tes e-mails quotidiens et en contenu payant que tu vas vendre.

 

Au travers des livres que tu peux écrire ou des programmes que tu peux enregistrer.

 

Mais il existe un moyen encore plus simple pour recycler facilement de l’information en contenu que tu peux vendre plusieurs fois.

 

Ce moyen ?

 

La commercialisation d’un bulletin au format papier.

 

Et encore là, j’utilise des méthodes que je me suis personnalisé depuis bientôt 10 mois que La Guillotine™ est sortie.

 

J’ai suffisamment de recul et tester assez de trucs pour te partager ce qui fonctionne le mieux sur le sujet.

 

C’est pourquoi j’ai décidé d’enregistrer un programme sur comment lancer son bulletin papier.

 

Ce programme sort la semaine prochaine.

 

Il sera payant à 199 € pour les non abonnés à La Guillotine™.

 

Et inclut dans l’abonnement pour les membres de La Guillotine™.

 

C’est donc simple.

 

Soit tu n’es pas abonné, ça ne t’intéresse pas, et tu pourras recevoir ce programme dès le jour de sa sortie au tarif de 199 €.

 

Ou bien…

 

Si tu n’es pas encore abonné à La Guillotine™, tu peux t’inscrire juste ici pour seulement 57 €, recevoir en cadeau d’inscription 2 programmes exclusifs réservés aux membres et tu recevras en avant-première le tout nouveau programme qui sort la semaine prochaine pour pas un rond de plus.

 

Et aussi le bulletin papier N° 10 qui sortira au début du mois de juin.

 

Pourquoi autant d’avantage pour les membres de La Guillotine™ ?

 

Parce que le meilleur moyen de progresser est de s’engager à travailler avec régularité.

 

C’est ce que t’y oblige l’offre mensuelle La Guillotine™ qui va découper chaque aspect de ton business afin d’y observer les moindres détails.

 

Je te redonne le lien complètement révolté :

 

https://www.laguillotine.net

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart