Hier nous étions le 14 octobre 2019.

 

Très exactement 3 ans auparavant, le 14 octobre 2016, avec Doudou nous nous disions oui devant les autorités de notre pays.

 

Que le temps passe vite…

 

Déjà 3 ans de mariage.

 

Ce simple fait personnel m’a fait réfléchir à la notion d’engagement.

 

Aujourd’hui ?

 

Que ce soit en couple ou dans leur projet, la plupart ne persévèrent pas très longtemps avant de tout jeter à l’eau.

 

Ils ne se disent pas une seule seconde que fournir des efforts réguliers pendant suffisamment longtemps peut changer la donne et leur apporter des résultats au-delà de leurs espérances.

 

Essaie ceci :

 

Pour un projet très personnel et qui te tient particulièrement à cœur, prend un engagement envers toi-même.

 

Prends un moment pour toi chaque jour pour fermer les yeux et t’imaginer avec le résultat.

 

Ressens-le et vis-le.

 

Quand viendront des épreuves et des complications (parce qu’il y en aura), et que tout ne se déroulera pas comme prévu, ton cerveau se mettra naturellement à trouver des solutions.

 

Ton inconscient fera un travail incroyable que ton conscient ne réalise pas.

 

À ce sujet, je lisais hier soir la méthode de Jordan Belfort alias le vrai Loup de Wall Street, et il a écrit quelque chose d’intéressant à ce sujet :

 

*****

 

« Ceci dit, j’aimerais dissiper un des plus grands mythes concernant la relation entre ces deux parties du cerveau (le conscient et l’inconscient) qui veut que le conscient soit le plus puissant des deux.

 

C’est complètement faux.

 

Votre inconscient est environ deux cents millions de fois plus puissant que son homologue conscient. Grâce à sa vitesse supersonique et à sa capacité de stockage presque infinie, c’est lui qui nous maintient en vie pendant que vous êtes occupé à vivre votre vie. Faisant les trois huit, il contrôle tout votre système nerveux : il régule vos pulsations cardiaques, votre pression artérielle, votre respiration, votre digestion, vos sécrétions hormonales et tous les autres systèmes de votre corps qui semblent fonctionner sans effort et sans que vous ayez à vous en préoccuper.

 

En gros, le premier objectif de votre inconscient est que tout demeure en état ou, en termes scientifiques, de maintenant un état d’homéostasie. Votre poids, votre température corporelle, votre glycémie, la quantité d’oxygène dans votre sang, la quantité de lumière qui atteint vos rétines ; chacun de ces éléments et un nombre incalculable d’autres sont constamment ajustés pour rester à un certain niveau (…).

 

À l’inverse, votre conscient doit littéralement s’employer pour générer assez de puissance pour comprendre ce qui se passe dans votre entourage pendant que vous vivez votre vie. Il ne peut donc, à tout moment, se concentrer que sur 3 ou 4 % dans votre environnement immédiat et il efface le reste, pour pouvoir consacrer 100 % de sa relativement faible puissance d’analyse aux quelques éléments importants forment ce que l’on appelle la conscience et vous les analysez en recourant au raisonnement logique.

 

Par exemple, à cet instant précis, 95 % de votre conscient est consacré à votre principal centre d’intérêt, à savoir lire les mots que j’ai écrits et écouter votre petite voix intérieure qui donne son avis sur les informations que vous venez juste de lire. Le reste est consacré à vos centres d’intérêt secondaires, à savoir les deux ou trois événements qui se déroulent assez près de vous pour être captés par un de vos cinq sens mais qui sont trop faibles ou trop intermittents pour que votre conscient y soit désensibilisé et les ignore, un téléviseur qui fonctionne en arrière-la, une odeur désagréable, les bruits d’un chantier de construction non loin, quelqu’un qui ronfle, votre propre respiration si vous avez le nez bouché.

 

Pendant ce temps, les 96 ou 97 % du monde que votre conscient efface sont entièrement captés par votre inconscient. Et oui, en plus de réguler toutes vos fonctions corporelles, il endosse, également, le rôle de dépositaire central de tous vos souvenirs. »

 

*****

 

Comme tu viens de le lire, l’inconscient effectue la plus grosse partie du travail à ton propre insu.

 

Ce que ça signifie ?

 

Que lorsque tu prends un engagement envers toi-même, ton conscient va probablement l’oublié dans les heures qui suivent.

 

Cependant si tu as fait l’exercice de visualiser et de ressentir ce que serait le résultat une fois que ton objectif est atteint, tu imprimes littéralement ton inconscient.

 

C’est ainsi qu’en temps voulu, lorsque tu auras des difficultés pour avancer, il te suffira de prendre un peu de temps pour toi, comme…

 

Aller marcher…

 

Manger une glace ou un bon petit gâteau chez ton pâtissier favori…

 

Prendre un bain ou une douche bien chaude.

 

Bref, prendre du temps pour toi et tu ne te concentres sur rien d’autre que prendre du plaisir (ce qui est rattaché à tes cinq sens) et te vider la tête.

 

Ce qui va se passer plus ou moins rapidement ?

 

Ton inconscient va t’envoyer de solutions sous forme de flash parce qu’il aura travaillé sans que tu t’en aperçoives.

 

Je ne sais pas si tu es au courant mais notre cerveau à une notion d’engagement qui est intégré naturellement.

 

Le fait de ne pas abandonner trop tôt va te permettre de déclencher cette fonction intégrée automatiquement.

 

Regarde par exemple les joueurs de casinos.

 

Quand ils perdent ils vont automatiquement vouloir jouer plus afin de se « refaire » et récupérer ce qu’ils ont perdu.

 

C’est leur cerveau qui les oblige.

 

C’est la raison pour laquelle plus ils jouent longtemps et plus leur cerveau va déclencher la fonction d’engagement automatiquement.

 

Le même phénomène se produit dans l’esprit des femmes battues depuis des années et qui reste avec leur bourreau.

 

Elles sont restées suffisamment longtemps avec pour que leur cerveau espère un retournement de situations.

 

Voilà pourquoi plus on attend pire c’est.

 

La bonne nouvelle ?

 

Si ton inconscient fait ce travail pour des situations qui ne sont pas bénéfiques pour toi, il est capable de le faire tout autant pour ce qui l’est.

 

Voilà pourquoi ton projet ne doit pas rester que dans la partie consciente de ton esprit.

 

Un projet n’est pas un simple moyen de gagner de l’argent, ou un travail d’analyse.

 

Il doit impérativement être attaché à des éléments beaucoup plus puissants, à ton registre des émotions, de ton bien-être.

 

Ton projet doit être capable de te faire te sentir mieux.

 

De te rendre si profondément joyeux quand tu te concentres quelques minutes dessus que rien d’autre ne peut t’apporter autant de bonheur.

 

Ce que tu peux faire pour y arriver ?

 

Transfert ton projet de la partie analyse, consciente de ton esprit à la partie émotionnelle qui règne dans l’inconscient de ton esprit.

 

Il te suffit de rattacher des émotions si profondes que ça te paraît réel immédiatement quand tu y penses.

 

C’est à ce moment-là où tu mettras en marche l’engagement naturellement présent dans ton esprit inconscient.

 

Ton projet prendra une autre dimension, et une facette bienveillante dont tu ne soupçonne même pas la puissance, veillera à ce que tout se réalise absolument pour toi.

 

Amicalement

 

Julien Godart

 

PS : J’envoie tout à l’heure à l’imprimeur le dernier numéro du bulletin papier. En t’inscrivant depuis le lien suivant tu recevras 2 leçons. Dans la première tu découvriras une méthode incroyablement simple mais efficace pour vendre dès aujourd’hui des offres de coaching même si ta thématique ne te le permet pas ou que tu es un total débutant. Ensuite, dans la deuxième leçon tu découvriras 12 méthodes pour créer des accroches et des titres pour tes articles, page de vente et vidéo, empruntés à un grand copywriter qui a tout testé pendant des dizaines d’années tout spécialement pour toi. Pour ne pas manquer ces précieuses informations, je te donne à nouveau le lien d’inscription pour recevoir le bulletin avant qu’il ne soit trop tard.