J’étais loin de me douter, en me mariant avec Doudou (Priscilla, ma femme), que j’allais être témoin d’une démonstration extraordinaire d’une des plus puissantes forces de la nature…

 

Après 2 ans à se chercher et vouloir passer le moindre moment ensemble, le mariage et la vie en couple est apparue comme une évidence. À peine mariés, nous voici avec une jolie enveloppe de départ (2 100 €) pour commencer à équiper notre petit nid d’amour. Comme n’importe quel couple heureux qui se respecte, on devait aménager notre tout nouveau logement sachant que l’on n’avait pour ainsi dire rien comme affaire. Mis à part l’enveloppe. Avoir son chez-soi et couler des jours heureux comme 2 tourtereaux, voilà le rêve de beaucoup de jeunes mariés. On ne faisait pas exception à la règle.

 

Pas de voyage de noces à proprement parler mais 2 petits voyages quelques mois plus tard. Vienne en Autriche puis Londres en Angleterre. Rien d’extraordinaire à première vue, mais il s’est passé quelque chose que l’on ne comprend pas encore aujourd’hui, qui allait changer notre vision de la vie.

 

photo de julien et priscilla godart à londres devant le monument Big Ben depuis le site juliengodart.fr

Doudou & moi lors de notre voyages à Londres.

 

À peine rentré de notre 2e voyage, on a pris la décision avec Doudou de vendre le peu d’affaire que l’on avait eu du mal à se payer et, partir. Mais partir où tu me diras ? On ne savait pas. Ce que l’on savait ? C’est que l’on rêvait de liberté. Simplifier notre vie au maximum du genre tout faire rentrer dans un sac à dos (ou 2) chacun et voguer de ville en ville mais surtout de pays en pays. Le travail ? Comment vivre et voyager en même temps quand tu n’as pas un rond ? Ça, c’est le comment ça marche. Nous, on s’est attardé sur le quoi. Sur ce que l’on voulait. Nous avions l’intention tel un feu brûlant au fond de nous. Mais on n’en savait pas plus.

 

Quand j’y repense en t’écrivant ces quelques lignes, j’en reste sur le cul de voir à quel point tout peut aller vite quand tu as pris la décision que ce ne serait pas possible autrement. Comme ce capitaine de marine qui, pour être certains de remporter une victoire alors qu’il arrivait avec son armée sur un nouveau territoire, à décider de brûler ses vaisseaux pour ne pas avoir de solution de replis. Prendre la décision de partir sans se laisser le choix a eu le même effet.

 

Cela ne pouvait que fonctionner. Pas le choix après tout. Pour vivre et gagner de quoi manger et se loger ? Certains y arrivent en développant leur petite entreprise sur internet. Ayant le goût des affaires (en plus de celui de la liberté) depuis tout petit, et Doudou ayant le même goût de la liberté avec les compétences d’une comptable, nous n’étions pas plus bêtes que les autres. Si eux y ont arrivés, pourquoi pas nous ?

 

À peine notre petite entreprise créée, on revendait toutes nos affaires et on partait. Direction le nord de la France puis la Pologne. Certains se disaient que c’était du suicide. Parfois nous aussi. Finalement nous étions en train d’expérimenter le pouvoir de l’intention et la magie de la détermination.

 

Le plus étonnant ? L’affaire à commencer à prendre lorsque nous sommes partis. Je dirais, pas plus tard qu’un mois après. À croire que les résultats attendent après certaines décisions de notre part. On pourrait parler de foi sur ce coup-là. À l’heure où les gens ne croient plus en grand-chose et même plus en eux. C’est triste mais c’est un choix qu’ils font. Certainement que toi aussi tu aimerais découvrir les étonnantes possibilités de l’intention dans ta vie en développant une petite entreprise. Il ne faut pas se le cacher, avoir les bonnes idées, réfléchir au concept imparable et savoir se vendre mieux que le voisin n’est pas donné au premier zozo venu. Quand le plan de route est là et l’intention pour animer le tout, les miracles ne sont pas loin. Ensuite, quand tu fais le point et que tu vois que des choses extraordinaires ont eu lieu alors que cela ne fait que quelques mois que ton aventure à commencer, tu te dis que l’intention n’a pas fini de te réserver des surprises.

 

Alors voici ce que je te propose : Tous mes meilleurs conseils et ce que j’ai appris à force d’expériences (bonnes et mauvaises), et t’offrir les outils qui vont te permettre de mettre sur pied une petite entreprise prospère au service de ta liberté et de tes rêves je ne le partage pas aux inconnus qui tombent par hasard sur mon site. Je le partage chaque jour dans des e-mails que j’écris à mes contacts personnels. Je ne suis pas millionnaire (et ça ne m’intéresse pas de le devenir, la liberté me suffit mais c’est un luxe que beaucoup ne peuvent pas s’offrir). Cependant ce n’est pas un problème pour nous que de te montrer comment faire le chemin que l’on a déjà parcouru.

 

Alors je te préviens tout de suite. Si tu recherches une baguette magique elle n’est pas ici. Les meilleurs conseils qui ne sont pas mis en pratique ne sont aussi utiles qu’une paire de lunettes de vue à un aveugle. Ne te trompe pas. Mais si tu fais partis de ceux qui ont 2 minutes par jour à consacrer au projet de leur vie et commencer à travailler pour eux et les personnes qu’ils aiment, ce que je vais te partager chaque jour dans ta boîte e-mail va t’intéresser et t’aider. Voici ce qu’il te faut faire pour rejoindre la liste de ceux qui aiment travailler pour eux et la liberté. Remplir le formulaire ci-dessous. Tu y inscris ta meilleure adresse mail. Pour la suite on se retrouve demain.

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart

Aller sur le Blog