L’histoire se passe au Canada.

 

Un marchand de bois embauche des joueurs de football costauds pour couper à la chaîne du matin au soir, un maximum de bûches.

 

Pour aller encore plus vite, le chef décide d’organiser un petit concours.

 

Bon les gars ! Dit-il, celui qui aura coupé le plus de bûches d’ici ce soir, recevra une prime de 250 $ en plus de son salaire habituel pour une journée de travail.

 

La plupart de ces coupeurs étaient des brutes enflammées comme peuvent l’être des jeunes de 20 ans avec 100 kg de muscle à disposition, et qui aiment se foutent sur la gueule chaque week-end.

 

Il y avait un bûcheron cependant qui était différent.

 

Qui avait 30 ans de maison.

 

Toutes les heures il s’arrêtait pour aller 10 minutes dans la grange.

 

Personne ne savait ce qu’il y fabriquait.

 

Ce fut ainsi durant toute la journée.

 

Chaque heure, le vieux bûcheron s’absentait 10 minutes.

 

Beaucoup se disaient qu’il devait être fatigué.

 

D’autres se moquaient en disant qu’il ne pouvait pas tenir le rythme.

 

Après tout, il n’est plus tout jeune et son dos doit être dans un sacré état.

 

 

En fin de journée le chef arriva et dit au bûcheron le plus âgé :

 

« Tiens, voilà tes 250 $ de prime, tu l’as bien mérité. »

 

Stupéfaction générale !

 

 

Comment ça peut-être possible chef, le vieux s’est arrêté 10 minutes à chaque heure ?

 

Nous au contraire on n’a pas arrêté une seconde et coupé bûche sur bûche !

 

 

Le vieux bûcheron répondit :

 

Je m’absentais chaque heure pour faire ce qu’aucun de vous, qui allait pourtant des les universités du coin, n’a pensé à faire.

 

Même pas une fois.

 

Je suis peut-être vieux mais je travaille d’abord avec ma tête.

 

Chaque heure je m’absentais pour aller affûter ma hache.

 

J’affûte ma hache.

 

J’affûte ma hache.

 

Quand on veut vivre de ces connaissances sans y travailler 50 heures par semaine, il vaut mieux se la jouer « vieux bûcheron ».

 

Affûter ta hache.

 

 

Le moyen le plus efficace que je connaisse pour affûter ces compétences et devenir incontournable ?

 

Lire, assimiler et s’exercer aux exercices de La Guillotine™.

 

Avec elle, la vente écrite, la psychologie des acheteurs et l’e-mailing te permet de t’affûter à un point où tu n’as plus besoin de te fatiguer toute la journée comme ceux qui n’affûte rien et continue de taper comme des sourds toute la journée.

 

Croyant qu’un beau jour un miracle se produira.

 

Seulement cette coquine part chez l’imprimeur cette semaine.

 

Comme tu le sais, ce bulletin mensuel au format papier n’est expédié qu’à ceux qui sont inscrits avant la date fatidique d’envois.

 

Heureusement les abonnés eux n’ont rien à faire si ce n’est attendre patiemment que La Guillotine™ vienne frappée à la porte de leur boîte aux lettres devant la maison.

 

L’inscription avant qu’il ne soit trop tard, se fait derrière ce lien :

 

https://www.laguillotine.net

 

 

Amicalement

 

 

photo de profil du blogueur et copywriter julien godart depuis son blog personnel juliengodart.fr

Julien Godart