Ah ah ah ah ah….

 

Je me souviens la première fois que j’avais mis les pieds dans une salle de sport.

 

Du haut de mes 16 ans, une tête qui ressemblait à un champ de fraises avec mon acné et mes 63 kg tout mouillés.

 

Je ne ressemblais pas à grand-chose.

 

Un ados quoi.

 

C’est mon frère qui m’avait poussé à me mettre à la muscu.

 

Tu ne peux pas rester comme ça frangin.

 

Tes bras on dirait ceux de Bob l’éponge.

 

Effectivement il fallait que je fasse quelque chose.

 

Je l’ai écouté et suivis.

 

Pas Bob, mon frangin.

 

Avec lui les séances ce n’était pas de tout repos.

 

Il me faisait forcer jusqu’au moment où je ne pouvais même plus lever le bras.

 

 

Ce qui était drôle ?

 

J’ai commencé par les barres vides !

 

J’avais un peu l’air con je te l’accorde.

 

Mais en attendant quelques mois plus tard et remplis de 10 kg, j’enchaînais les exercices avec beaucoup plus de facilité.

 

Parce qu’un muscle ça se travaille régulièrement si tu veux qu’il prenne le pli, il faut le faire travaillé souvent encore et encore.

 

 

Ce qui se passe alors ?

 

Les poids augmentent mais ça devient de plus en plus facile.

 

La magie d’un effort répété pendant suffisamment longtemps.

 

Il y a un muscle qui est caché dans une boîte et qui subit la même loi.

 

Mais lui, on l’oublie trop souvent.

 

Peut-être parce que l’on ne le voit pas.

 

 

L’avantage de s’engager à créer du contenu régulièrement et à une fréquence bien définie ?

 

Faire travailler ton muscle de la créativité et celui de l’imagination.

 

Au début c’est galère je ne te le cache pas.

 

Si tu décides d’écrire un article par semaine, tu mettras peut-être 5 heures pour le premier.

 

Mais à force de tenir le cap et de ne pas lâcher, je ne serais pas étonné qu’au bout de quelques mois ça ne te prenne plus que 45 minutes.

 

Tu pourras alors passer à 3 articles par semaine.

 

Et c’est là que tu comprends pourquoi ceux qui produisent toujours de plus en plus travaillent de moins en moins.

 

 

Paradoxe ?

 

Non juste qu’ils vont à la salle de sport pour cerveaux.

 

Muscler leur créativité et leur imagination.

 

 

Alors plutôt Bob l’Éponge ou Arnold Schwar ***** enfin tu vois qui je veux dire ?

 

En tout cas si le sujet t’intéresse, ici je te partage une méthode qui changera la donne pour toi en terme de productivité et de résultats.

 

 

 

Amicalement