Encore de la publicité dans la boîte aux lettres.

 

Certains la jettent direct dans la poubelle.

 

En ce qui me concerne ?

 

J’adore avoir de la pub et je la regarde attentivement.

 

J’essaie de comprendre ce qui attire mon œil et mon attention.

 

Et quand une envie me prend de vouloir acheter ce produit alors que je ne pensais pas en avoir besoin, je m’autoanalyse.

 

Je m’efforce de comprendre comment le packaging du produit a créé ce désir en moi.

 

Et il y a un truc que très peu de personnes ont remarqué…

 

Mais que j’ai envie de partager avec toi aujourd’hui.

 

Ce truc ?

 

Les marques ne vendent pas des produits mais un thème.

 

Dans les années cinquante, vendre des céréales en mettant uniquement des photos de blés et dire que c’était bon pour la santé été largement suffisant.

 

Aujourd’hui ce n’est plus aussi efficace.

 

C’est la raison pour laquelle les marques mettent en avant une histoire.

 

Des personnages.

 

Un thème.

 

Et c’est l’envie de s’approprier l’histoire, d’en faire partie qui est un déclencheur auprès des consommateurs.

 

Reprenons l’exemple des boîtes de céréales.

 

Il y a 70 ans, il n’y avait que 1 ou 2 marques sur le marché.

 

Aujourd’hui ?

 

Même ton supermarché du coin à sa propre marque de céréales.

 

La concurrence devient acharnée.

 

Et c’est valable pour tous les produits de consommation courante.

 

Le challenge des marques à aujourd’hui est de se différencier.

 

Un moyen efficace est très souvent d’allée à l’opposé de ce que font tes concurrents dans tons secteur.

 

Et de ne pas vendre le produit en lui-même mais le thème que tu as choisi.

 

Et l’histoire qui s’y rattache.

 

Ce qui rend divertissant et intéressant un truc normalement chiant et sans intérêt.

 

Réfléchis à ce que tu peux construire aujourd’hui autour de ton produit ou service à vendre.

 

D’autant plus si la concurrence est rude dans ton secteur.

 

Dans la formation « Vendre sans Vendre » qui est retirée de la vente pour une durée indéterminée ce soir à 21 heures (heure de Paris)…

 

Tu apprends exactement comment tu peux vendre tes produits et services sans en avoir l’air.

 

Tu sais à l’issue de ces un peu plus de 2 heures de programmes, comment utiliser le divertissement pour vendre plus facilement à tes prospects.

 

Et ainsi transformer plus de prospects en clients.

 

Pour profiter de ce programme avant qu’il ne soit trop tard, voici le lien sur lequel il te faut aller.

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart