PANDORA: La Poule aux oeufs d’or ?

Image représentant la bijouterie pandora, la poule aux oeufs d'or (juliengodart.fr)

Qui ne rêve pas d’un business où les clients sont obligés d’acheter une première fois pour acheter les autres produits que tu vends ?

De plus en plus d’entreprises se développent sur ce genre de business model.

Prends le cas d’Apple où pour utiliser leurs applications tu as besoin d’avoir un ordinateur, une tablette ou un iPhone de la marque à la pomme…

Ou encore Nespresso avec ses capsules de café de toutes sortes qui viennent des 4 coins du monde. Il nous faut d’abord acheter une machine à café de la marque pour avoir le droit d’utiliser et de consommer leurs célèbres capsules de café.

L’idée est géniale.

Généralement les entreprises qui se développent avec ce genre de modèle fournissent le matériel de base qui permettra la consommation régulière et l’achat à répétition derrière.

Regarde les imprimantes à 39 € et ces cartouches d’encre qu’il faut changer régulièrement et qui valent à elles seules 20 € (soit 50 % de la valeur de l’appareil).

Je te prends un dernier exemple pour la route.

Il y a quelques semaines Doudou m’a ammené chez Pandora. C’est une bijouterie qui s’est construite sur ce même business model.

Plutôt surprenant parce qu’une bijouterie ne vend pas de consommable comme Nespresso et ses capsules de café, ou Epson avec ces cartouches d’encre. Mais avec un peu de jugeote et beaucoup d’ingéniosité, c’est devenu possible.

 

Explications :

L’enseigne te vend un bracelet. Tu as le choix entre différents modèles. L’aventure commence réellement quand tu as acheté ton bracelet. Leur bijouterie est remplie de vitrines qui ne présentent pas les bracelets mais des petits pendentifs que tu peux accrocher sur ton bracelet.

 

Leur concept est simple :

On a pour habitude d’acheter un cadeau, un bijou, à chaque événement marquant dans sa vie. Au lieu d’acheter tout le temps un nouveau bijou, tu prends un bracelet Pandora et il ne te faudra plus qu’acheter à certaines occasions un nouveau pendentif que la personne ajoutera sur son bracelet.

Bien évidemment, tous les pendentifs sont compatibles avec leur bracelet. Il y a constamment des nouveautés et ce ne sont pas les occasions qui manquent dans la vie pour te faire acheter plusieurs fois dans l’année de nouveaux pendentifs.

Chaque bracelet peut en contenir facilement plus d’une dizaine.

Quand tu vois que chacun d’entre eux est vendu entre 29 € et 99 €, à la fin ça te fait un bracelet qui n’est pas donné.

J’ai même remarqué des femmes qui en avaient plusieurs.

Ça signifie que le concept fonctionne plutôt bien.

Comme quoi ce genre de business model est applicable à tout.

Si tu es prestataire de services ou que tu as un business d’information, tu ne vois peut-être pas comment c’est possible de créer ce genre de concept pour faire en sorte que tes clients achètent une première fois puis prennent plaisir à acheter encore et encore tes produits ou services.

Tu peux faire comme Pandora et te remuer les méninges.

Parce que c’est possible.

Et quand tu as trouvé la formule qui fonctionne bien, j’aime autant te dire que tu as trouvé ta poule aux œufs d’or.

Le genre de truc que l’on garde jalousement et discrètement.

Je te laisse réfléchir à ça pour aujourd’hui.

 

Amicalement,

Julien GODART

P.S : Je suis en pleine mise en ligne de mon tout dernier livre qui va venir compléter la série MLM PRO. Il sort demain. J’attends la validation d’Amazon sur la publication de la version papier, qui devrait arriver dans la journée si tout va bien. Je te le présenterai demain 😉