La vie doit être un festin constant.

 

Ce proverbe occupe chaque jour mon esprit.

 

Beaucoup font leur boulot chiant en utilisant à la lettre les méthodes apprises à l’école et utilisent même le jargon à la lettre et rendre leur travail encore plus chiant qu’il ne l’ait à l’origine.

 

Il n’y a qu’à regarder les sites web de certains avocats ou de comptable.

 

Ils rendent leur boulot encore plus chiant pour eux-mêmes et leur audience.

 

Perso, je suis partisan de la vulgarisation et du développement du bon sens.

 

D’inventer ses propres méthodes.

 

Prends le marketing qu’il soit en ligne ou pas.

 

Si tu commences à t’intéresser au sujet, tu vas tomber d’abord sur des sites qui utilisent un jargon et rendre ce sujet passionnant terriblement ennuyeux.

 

Soporifique.

 

Ce que j’aime ?

 

Rendre les choses simples.

 

Ne pas chercher à faire comme tout le monde.

 

Garder ma personnalité et me focaliser sur ce que j’aime le plus sans prendre en compte les conseils (non désirés et non demandés) des personnes qui n’achèteront jamais chez moi.

 

En agissant ainsi, tu prends du plaisir et surtout tu te démarques de ce que tout le monde peut voir sur ta thématique.

 

En copywriting par exemple, il y a énormément de sujets à maîtriser puisque ça repose essentiellement sur la psychologie humaine.

 

C’est passionnant mais si tu devais commencer à acheter des bouquins de psychologie en librairie et les éplucher, tu trouverais le copywriting ennuyeux.

 

Bien sûr il y a des règles et des étapes à suivre quand on veut rédiger un argumentaire de vente efficace, mais retiens avant tout ceci si tu veux écrire de bons e-mails et de bonnes pages de vente :

 

Rends ton texte intéressant pour ton lecteur et apporte une solution à un problème douloureux pour lui.

 

Certains te diront qu’il faut faire comme si ou comme ça.

 

D’autres te diront que lorsqu’un abonné s’inscrit à ta liste, il doit passer par différentes étapes pour gagner sa confiance, et que tes textes ne doivent pas être trop longs sinon tu perds l’intérêt du lecteur.

 

En réalité ?

 

Si ton texte est intéressant pour ton lecteur, pourquoi voudrais-tu qu’il ne le lise pas ?

 

Si ton offre correspond à ce que recherche ton audience, pourquoi ne voudraient-ils pas l’acheter ?

 

Vois-tu, j’ai fait des études de commerces et le jargon officiel du parfait commercial et les étapes classiques de la vente je les connais mais il n’a rien de passionnant à répéter ce que l’on lit dans un bouquin du lycée.

 

Parce que pour toi (comme pour moi), les affaires doivent être avant tout une question de plaisir et de simplicité.

 

Parce que le jour où tu prends plaisir dans ce que tu fais, tu n’auras plus jamais la sensation de travailler.

 

C’est bien le plus important quand on veut être un indépendant libre et heureux.

 

Quoi qu’il en soit, c’est ce que je t’apprends à devenir au travers les pages du bulletin de La Guillotine™.

 

Les informations sur la nouvelle formule se trouvent juste derrière ce lien.

 

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart