Tu connais c’est certains, l’enseigne Starbucks Coffee.

 

Cette marque américaine qui à sût transformer un produit simple que quasi tout le monde consomme chaque jour, en un produit de luxe.

 

D’ailleurs tout le succès repose sur la psychologie qui se cache derrière leur marketing.

 

Les magasins Starbucks te proposent un large choix de café venant des 4 coins du monde mais à des tarifs 2 à 4 fois plus cher que dans le bon vieux PMU du coin.

 

Ils ont créé le café de luxe à emporter.

 

Mais tu peux également le consommer sur place.

 

Côté déco ?

 

De grandes tables ou de petits bars.

 

Des canapés avec une ambiance Start-up.

 

Le cliché du jeune cadre dynamique avec son ordinateur Apple et son gobelet de café Starbucks.

 

Voilà l’image que la marque veut véhiculer.

 

Un peu plus haut je te parlais de psychologie cachée derrière le marketing de la marque.

 

Ce que c’est ?

 

L’estime de soi.

 

Dans la pyramide des besoins de Maslow, on retrouve à la base les besoins vitaux comme se nourrir, se vêtir et se loger.

 

Et plus tu monte dans la pyramide des besoins, et plus les besoins de chacun évolue.

 

Aujourd’hui ?

 

Nous vivons une époque ou l’estime de soi (c’est-à-dire le sommet de la pyramide des besoins, ce que l’on a envie de combler une fois que le reste est fait) règne en maître.

 

La plupart d’entre nous avons envie de prouver aux autres, mais aussi à nous-même que nous pouvons nous payer ceci ou cela, et montrer que nous réussissons.

 

Les marques comme Apple et d’autres marques de luxe l’on bien compris.

 

Et c’était l’objectif des fondateurs de l’enseigne Starbucks Coffee lorsqu’ils ont créer leur concept autour d’un produit commun que monsieur et madame tout le monde consommait déjà avant eux au quotidien.

 

Leur idée ?

 

Prendre un produit simple que tout le monde peut se payer et l’associer à l’univers du luxe afin de répondre à un besoin humain dans l’air du temps: l’estime de soi.

 

Ainsi, lorsqu’un client sort de chez Starbucks ou s’affiche en vitrine derrière l’une de ses tables hautes avec son gobelet et leur logo inimitable, il est fier.

 

Il veut prouver aux autres qu’il est une personne qui peut se payer un café chez Starbucks.

 

Ça ne le dérange pas de payer un café 7€.

 

Socialement ?

 

Il s’accompli et réussi.

 

Ce qui est amusant ?

 

L’enseigne à révéler que la majorité de ses clients n’avaient pas les moyens de dépenser autant pour un simple café.

 

Mais ces personnes veulent s’offrir le luxe d’être chez Starbucks.

 

Tu vois bien que même avec un produit simple, non révolutionnaire mais avec une cible bien définie qui répond à un besoin couramment répandu à notre époque, le succès est quasi garantie.

 

Tu ne te retrouve pas avec de simples clients mais de vrais fan de ta marque.

 

Et pour réussir ce tour de force, rien de tel qu’un bon angle d’attaque pour ta thématique.

 

A ce sujet, tout à l’heure à 21h (heure de Paris), s’arrête ma promotion choquante sur un programme très spécial dans lequel je te dévoile une stratégie pour booster ta visibilité sur Google sans plugin SEO ni investir en publicité.

 

Toutes les infos dont tu as besoin se trouvent derrière le lien suivant:

 

Https://www.juliengodart.fr/le-systeme-google.html

 

 

Amicalement

 

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart