Un client empoisonné

 

Un aspect important de ton activité ?

 

Choisir tes clients.

 

J’ai eu encore l’expérience au magasin hier…

 

Avec un client scandaleux qui criait comme ce n’était pas permis.

 

Ça m’a rappelé que lorsque tu bosses en indépendant ou en freelance, tu peux choisir les personnes exactes avec qui tu veux bosser.

 

Parce que les autres ne t’intéressent pas du tout.

 

Le souci avec un commerce et une enseigne connue ?

 

Tu dois accepter tout le monde et surtout n’importe qui.

 

Sur le web ?

 

Ta boutique est peut-être ouverte et accessible pour n’importe qui mais ton discours peut être adroitement rédigé pour repousser les profils que tu ne veux pas.

 

En tant que Freelance ?

 

Ce que tu ne veux pas c’est bosser avec n’importe qui.

 

C’est la fameuse loi de Paretto qui s’applique à ce moment-là.

 

Petit rappel :

 

Cette loi stipule que 20 % des clients d’une entreprise rapportent 80 % des emmerdes et, 20 % des clients rapportent 80 % du chiffre.

 

L’idée ?

 

Virer les emmerdes et garder le chiffre.

 

Pour faire ça bien ?

 

Avoir un discours qui repousse les 80 % des profils qui te mangeront ton temps et ton énergie.

 

Et ce même discours attirera les bons clients.

 

Les meilleurs profils.

 

Ceux qui ne te prendront pas beaucoup de temps, ne te prendront que très peu d’énergie et rapporteront 80 % de ton chiffre.

 

Parce que ce qui repousse certains attire les autres.

 

Les torchons ne se mélangent pas aux serviettes.

 

Dans ta manière de t’adresser à tes prospects ?

 

Explique bien avec quelle catégorie de personne tu n’as pas envie de travailler.

 

Ça attirera encore plus les meilleurs clients que de dire avec qui tu as envie de bosser.

 

C’est comme ça.

 

Encore faut-il le courage pour le faire…

 

Réfléchis-y.

 

 

Amicalement

 

photo du chroniqueur webmarketeur et coach en marketing personnel Julien Godart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *